Communauté Comunidad Fonctionnalités Technologie

Surveillance réseau : ce qu’il faut savoir

janvier 4, 2019

Surveillance réseau : ce qu’il faut savoir

This post is also available in : Anglais Espagnol

Surveillance réseau : ce qu’il faut savoir et fonctions nécessaires

Lorsqu’une entreprise offre un service particulier, les réseaux sont un des plus importants éléments à prendre en compte. Si le réseau tombe en panne, pour n’importe quelle raison, et les données requis ne sont pas communiqués, l’entreprise cesse d’offrir ce service aux clients pendant la période de défaillance. Cela peut entraîner des grands problèmes dans une entreprise, ce qui peut être gênant pour les clients et, quand il arrive souvent, il est probable que les utilisateurs décident de changer de compagnie.

Pour ces raisons, un système de surveillance réseau peut faire la différence dans n’importe quelle entreprise. L’objectif principal d’un administrateur système c’est de s’assurer que les réseaux fonctionnent à plein régime, le 100% du temps. Choisir l’outil de surveillance réseau approprié nous aidera à détecter des problèmes potentiels avant qu’un effondrement ou une panne réseau se produite.

Pour nous concentrer et savoir ce que vous devriez tenir en compte pour la surveillance réseau, c’est important de savoir différencier entre la surveillance réseau et la gestion réseau. La surveillance réseau vous permettra d’analyser et de visualiser l’état de vos réseaux au niveau élémentaire. Tandis que la gestion réseau va plus loin en permettant pas seulement de prendre des mesures pour la gestion, mais il vous permettra de prendre des mesures pour atténuer les problèmes de vos réseaux, ce qui donne un aperçu global de tous vos systèmes.

banniere bureau essai gratuit 100 appareil
banniere tablette essai gratuit 100 appareil
banniere mobile essai gratuit 100 appareil

Dans cet article, nous allons commencer par voir comment faire une surveillance réseau de base, afin de pouvoir continuer avec les principales caractéristiques qu’un système de surveillance réseau devrait inclure.

Surveillance réseau de base


On va commencer à approfondir les exigences essentielles de la surveillance réseau. Pour atteindre cet objectif, il est essentiel de connaître les messages syslog et le contrôle de bande passante.

Qu’est-ce que ce sont les messages syslog ?

Les messages syslog sont des messages générés par des équipements de communication, qui sont envoyés à un serveur central où ils sont stockés.
La surveillance des messages syslog est fondée sur le recueil de messages sur le même serveur, donc il est plus facile d’effectuer des analyses et des configurer des alarmes. A titre d’exemple, avec un serveur syslog vous pouvez recevoir toutes les tentatives manquées pour accéder au web et recevoir une alerte lorsqu’il y a plus de 10 accès échoués dans une minute. Vous pouvez ainsi découvrir si quelque chose ne fonctionne pas correctement et résoudre le problème dès que possible.

Serveurs syslog

Windows Syslog. Utilisé sous les systèmes d’exploitation Windows. http://windowssyslog.codeplex.com/releases/view/617649

Tftpd32. Sous les systèmes Windows. Outre un serveur syslog, il dispose de serveurs DHCP, FTP, DNS et TFTP. http://tftpd32.jounin.net/

Serveur Visual Syslog. Sous les systèmes Windows. http://maxbelkov.github.io/visualsyslog/

Serveur Syslog. Installable sur Linux et Windows. http://sourceforge.net/projects/syslog-server/

Qu’est-ce que c’est la bande passante ?

La bande passante c’est la quantité d’information qui traverse un lien réseau dans une période donnée, peu importe si cette-ci va à travers un canal physique ou par ondes (par Wifi). Cette information est normalement mesurée en bits par seconde et la surveillance de bande passante est ce qui vous permet de savoir combien de trafic traverse vos réseaux.

Il faut savoir que lorsqu’un réseau a dépassé le 90% d’utilisation de sa bande passante, le réseau va commencer à poser des problèmes dans les systèmes qui se trouvent dans le réseau. Avec un logiciel de surveillance, vous allez pouvoir surveiller la bande passante, en connaissant parfaitement sa performance. Donc, vous saurez quand est-ce que les liens sont « remplis » et qui ou quoi a provoqué leur surcharge.

Des outils pour mesurer la bande passante

Bandwidthd. Valide à utiliser sous Linux et Windows. http://bandwidthd.sourceforge.net/

Band WIdth Monitor NG. Bêta. Il vous affiche le trafic réseau et analyse des protocoles tels que TCP, http, UPD, etc. http://sourceforge.net/projects/bwmng/.

surveillance réseau ce qu'il faut savoir diagramme

Compte tenu de ces deux points de base et en mettant en œuvre une configuration correcte des outils précédents, ce sera beaucoup plus facile à avoir un contrôl de base sur l’état de vos réseaux.

Nous avons examiné les deux outils les plus importants de la surveillance réseau essentielle, mais comme vous savez malgré que ces outils sont capables de capturer, mesurer et émettre des alertes, toutefois ils n’ont pas la capacité de gérer des réseaux. Lorsqu’ils ne gèrent pas des réseaux, ils ne peuvent pas offrir une vision unifiée. Pour ça, l’outil doit être capable de prendre des décisions et accomplir des différentes actions afin de résoudre le problème.

En connaissant la bande passante et les messages syslog, vous pouvez peut-être contrôler l’état de votre réseau et améliorer le fonctionnement de votre entreprise. Mais si, au contraire, vous avez des besoins plus importants et vous avez besoin des solutions pour pouvoir rester tranquille, lisez la suite.

Surveillance réseau avancée

Quelles caractéristiques devriez-vous prendre en compte lorsque vous choisissez un logiciel de surveillance réseau ?

Ceux sont les principaux points à considérer en ce qui concerne le choix d’un logiciel de surveillance réseau :

  • La communication d’alertes.
  • Les intégrations avec des serveurs externes.
  • L’usabilité et l’affichage des données dans le tableau.
  • La souplesse d’adaptation aux outils ou logiciels particuliers.
  • L’API d’accès de systèmes externes.
  • La détection automatique de dispositifs.
  • Les intégrations avec des bases de données.
  • Plusieurs appareils.
  • L’extensibilité
  • Le support de plus grand nombre de protocoles d’acquisition de données possible.
  • La sécurité.
  • L’intégration avec des machines virtuelles.
  • Les intégrations de matériel.
  • Le contrôl à distance.
  • L’inventaire du matériel et du logiciel.
  • La géolocalisation.
  • La surveillance du nouage.

La communication d’alertes

Comme on a mentionné précédemment, on doit prendre en compte les moyens offerts par le logiciel de surveillance réseau pour avertir les administrateurs de n’importe quel incident. L’importance réside dans le format du message, la rapidité d’expédition, ainsi que sa nature de l’envoyer aux plusieurs appareils.

Pour ces raisons, votre moniteur réseau doit générer des messages lisibles (format HTML), qui peuvent être envoyés aux différents dispositifs (email, portable ou des autres outils) à l’aide des différents protocoles (Whatsup, SMTP, push, etc.).

L’intégration avec des systèmes externes

Un système de surveillance réseau devrait permettre de mesurer la bande passante et l’état de chaque lien de connexion entre des machines. Mais il est également très important que le logiciel choisi puisse surveiller des différents serveurs, qu’il s’agisse de messagerie, d’applications Web ou d’applications CRM, entre autres possibilités.

Ces fonctionnalités vous permettront de détecter des problèmes, ce qui vous donnera une vision plus globale de votre centre de données.

L’usabilité et l’affichage des données dans le tableau

Cette fonctionnalité est essentielle pour connaître l’état de vos installations en temps réel. Si l’outil de surveillance réseau ne parvient pas à afficher facilement une vue globale de l’état du réseau, il y aura des moments où on detecterá aucun problème survenu en raison de la visibilité réduite.

Il est également très important que les panneaux peuvent être configurables et personnalisables. En outre, ils doivent permettre de définir les rôles et l’accès par rôle, puisque les besoins du technicien système ne sont pas les mêmes que ceux du directeur du centre de données.

La souplesse d’adaptation aux outils ou logiciels particuliers

Il est très important que votre logiciel de surveillance réseau soit capable de s’adapter aux différents technologies et environnements. Nous ne nous référons pas seulement au domaine de la communication et des protocoles, comme on a indiqué dans les sections précédentes, mais également à la capacité d’adaptation aux applications qui ne sont pas courantes dans toutes les installations.

Par exemple, il se peut qu’une installation ait un système de « business intelligence » qui ait été mesuré internement. Ainsi, il sera très important que le logiciel de surveillance réseau soit capable de s’adapter à cet outil, en l’intégrant dans la surveillance global.

L’API d’accès depuis des systèmes externes

Chaque fois la communication entre les applications est de plus en plus nécessaire. Afin que les autres applications peuvent se bénéficier des tâches effectués par l’outil de surveillance, il est très important de permettre l’accès à vos données et votre exploitation grâce à une API.

Vous devez tenir compte du fait que ces applications sont souvent trouvées dans des différents réseaux. En outre, il faut remarquer comment utiliser cette API pour vérifier qu’il est possible de l’intégrer (protocole de communication REST, grâce à l’importation de bibliothèques dans la compilation du logiciel, etc..).

La détection automatique de dispositifs

Il est très important que le logiciel de surveillance puisse reconnaître automatiquement tous les éléments et les réseaux qui le composent. Cela vous permettra d’économiser beaucoup de temps et vous aidera à évaluer la puissance du logiciel avec lequel vous travaillez.

L’intégration avec des bases de données

Dans l’article de types de bases de données, vous voyez à quel point ces éléments sont très importants dans nos infrastructures. Pour cette raison, vous devez vérifier que le logiciel de surveillance réseau est capable de s’intégrer, au moins, aux bases de données que vous avez dans vos installations.

Plusieurs appareils

L’utilisation de différents dispositifs, tels que des tablettes, portables et même Smart TV devient de plus en plus fréquente. Alors, pourquoi ne devriez-vous pas pouvoir exiger que le logiciel qui surveille votre réseau soit accessible depuis n’importe quel appareil?

L’extensibilité

L’extensibilité de votre outil sera fondamentale pour que votre entreprise puisse se développer sans devoir modifier un outil aussi important que le logiciel de surveillance réseau. Pour cette raison, les outils devraient soutenir des grandes et complexes surveillances sur des machines qui ne sont pas très chers. Il est très important de connaître quels sont les besoins de chaque logiciel en ce qui concerne les machines et la puissance et vérifier si la taille de votre centre de données est appropriée.

Le support de plus grand nombre de protocoles d’acquisition de données possible

C’est important d’obtenir toutes les informations possibles sur le réseau. Pour cela, il est nécessaire que les systèmes soient capables de capturer des messages de NetFlow, sFlow, jFlow ou n’importe quel protocole réseau.

La sécurité

On doit tenir compte que l’information qui va être géré par l’outil de surveillance est très importante et dans des nombreux cas confidentielle. Pour cette raison, les systèmes de surveillance réseau doivent compter sur des bonnes mesures de sécurité pour que les données stockées ne puissent pas être compromis. Les aspects tels que le stockage des clés de tiers, celles qui doivent être cryptés pour améliorer la sécurité, sont également importants.

Les intégrations de matériel

Comme on a déjà mentionné, les réseaux ne sont pas seulement des câbles, mais ils se comportent aussi de machines et d’applications. C’est pour cette raison que le matériel ne doit pas être sous-estimé et il est recommandé de surveiller pas seulement le réseau et les applications qui envoient des données, mais également de connaître l’état de toutes vos machines. En faisant attention à des différents points, tels que la température, l’espace disque, la mémoire, etc.

Le contrôl à distance

Il est important que l’outil de surveillance réseau que vous choisissez dispose d’un système d’accès à distance aux équipements, dans le but de pouvoir utiliser des différents équipements à distance sans vous déplacer à l’endroit physique dans lequel se trouve le dispositif.

L’inventaire du matériel et du logiciel

Ce point est relié à l’autodécouverte du réseau, mais cette fois, on fait référence au contrôle du matériel et du logiciel. Il est très important que votre outil se gère par il même et découvre des nouveaux éléments matériels et logiciels au même temps qu’il enregistre l’état et la situation de chacun d’entre eux dans son inventaire.

Les données les plus importantes à stocker dans ces inventaires sont les suivantes:

  • Système d’exploitation, IP, Bios, mémoire, CPU et pilotes, si on parle du matériel.
  • Des programmes installés, des patches et des versions, si on parle du logiciel.

La géolocalisation

Plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs serveurs et applications au nuage de plus en plus. Des services comme Amazon AWS sont à l’origine de cette migration. Si votre organisation envisage de migrer vers le nouage ou elle y est déjà, il sera très important de vérifier que l’outil de surveillance réseau est capable de surveiller des applications dans le nouage.

Après avoir lu ce post, vous saurez déjà qu’un moniteur réseau est bien plus qu’une simple surveillance réseau et le matériel qui lui composent. Chaque moniteur réseau doit couvrir certaines fonctionnalités essentielles pour réduire le temps et le coût de maintenance. Nous recommandons que vous connaissiez Pandora FMS, développé pour répondre à tous les points mentionnés ci-dessus.


Written by:



Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.