Que les centres de données aient beaucoup évolué est incontournable. Cela a permis l’évolution du stockage et de l’exécution des applications en ligne.

Maintenant, nous parlons souvent de nuages hybrides. 

*Oui, nous ne nous arrêtons même plus pour expliquer ce que sont les nuages numériques et nous supposons même que chacun a le sien, petit mais ils en ont. Mais quand il s’agit de faire les choses en grand, il est inévitable de mentionner le géant Google Cloud® !

Pandora FMS et le célèbre monitorage de Google Cloud

Pandora FMS® (PFMS) au cours de l’année 2020, en pleine pandémie, a marché lentement mais sans aucune pause, son équipe ne s’est pas arrêtée du tout

Et il y a eu  grandes améliorations de la qualité d’utilisation en 2020 !

Sans aller plus loin, c’est alors que nous avons introduit la supervision Google Cloud. 

Voyons tout ce que renferme ce terme !

Google Cloud Platform

Connue simplement sous le nom de Google Cloud, cette plate-forme comprend plus de cent composants (produits numériques). 

Il est évident que je n’en nommerai que quelques-uns, puisque Pandora FMS ne les surveille pas tous

encore.

Nous les classons en plusieurs sections principales :

  1. Compute Engine: Pour exécuter des applications et machines virtuelles, Kubernetes, fonctions en tant que services, entre autres.
  2. Storage & Databases: Eh bien, pour le stockage de fichiers et l’exécution de moteurs de base de données, tout cela intégré avec le point précédent.
  3. Networking: Pour l’équilibrage de charge des serveurs (CDN, DNS, etc).
  4. Big Data: En gros, analyse de grands, gigantesques volumes de données qui sont ensuite convertis en informations exploitables.
  5. Identity & Security: Tout ce qui concerne l’identification en ligne pour soi-même ou pour des tiers.
  6. IoT: Pour l’Internet des Objets.
  7. API Platform: Tout ce dont vous avez besoin pour que des entreprises tierces communiquent avec l’ensemble des services et applications de Google. *Si vous ne savez pas ce qu’est une API, voici tout ce que vous devez savoir.
  8. Cloud AI: Le nuage d’intelligence artificielle avec beaucoup de ressources, limité uniquement par votre portefeuille.

*Ce dernier point est important, votre portefeuille, pas celui de l’intelligence artificielle. Parce qu’il faut domicilier sur un compte bancaire,  ou sur une bonne carte de crédit, les paiements de tous ces services. 

**Au moment de la rédaction de ces lignes, je ne sais pas si le nouveau Google Pay (anciennement appelé Google Wallet) est accepté comme moyen de paiement (très probablement oui, car il s’agit de la même entreprise).

Dans le cas de Pandora FMS, le monitorage de Google Cloud n’est disponible que pour la version Enterprise. 
Mais effacez ces visages de tristesse parce que vous pouvez demander un essai gratuit de 30 jours en accédant à ce lien.

Encore une fois le changement

S’il y a une chose qui caractérise Google depuis que je l’ai vu naître, c’est le changement constant.

Tout comme la quantité de produits et services qu’ils ont est immense, non moins petite est la quantité d’entre eux qui ont été abandonnés ou retirés du catalogue. 

Bien que je conserve toujours mon compte de messagerie Hotmail (non disponible pour les nouveaux utilisateurs), Google est tout au plus arrivé à offrir un produit similaire à celui qu’ils retirent, accompagné d’un paquet d’instructions pour que vous fassiez les migrations de données. 

Quand ils disent que ça se termine, se termine.

C’est pourquoi, chers lecteurs du futur, si cela s’est encore produit, veuillez le noter ci-dessous, dans les commentaires.

 *Nous les lisons tous.

Monitorage Google Cloud

Pandora FMS est capable de surveiller Amazon Web Services (AWS) et Microsoft Azure, de sorte que la surveillance Google Cloud partage certaines similitudes.

En gros, la procédure est la suivante :

  1. Activez le cryptage de base de données PFMS.
  2. Si le composant cloud n’est pas installé, vous pouvez le télécharger à partir de la bibliothèque Enterprise PFMS.
  3. Vous devez maintenant gérer les identifiants au niveau de Google.
  4. Générez un utilisateur de service dans Google Cloud et téléchargez un fichier au format JSON.
  5. Avec ce fichier JSON, créez le compte d’authentification dans Pandora FMS.
  6. Une fois que cela est fait, retournez vers Discovery Cloud et utilisez les nouveaux identifiants pour accéder à Google.
  7. Sélectionnez la surveillance dont vous avez besoin et cliquez sur accepter et attendez que toutes les connexions soient effectuées. Sur ce lien se trouvent les métriques disponibles de Compute Engine.
  8. Vous aurez alors l’agent principal de Google Cloud, un pour chaque zone où vous avez des machines, et un autre agent pour chaque machine virtuelle.

Ressources

Bibliothèque de plugins Pandora FMS

Forum officiel Pandora FMS

Je veux en savoir plus !

Notre Essai

Shares

Téléchargez gratuitement le rapport le plus complet sur la surveillance sécurisée d'IDG research.