Culture geek Technologie

Qu’est-ce que le web 4.0 ?

septembre 29, 2020

Qu’est-ce que le web 4.0 ?

This post is also available in : Anglais Espagnol

Le Web 4.0. Qu’est-ce que c’est et comment cela transformera Internet

Tout évolue. Y compris Internet.

Ou avez-vous pensé que cela avait toujours été la même chose ? Depuis ses origines, dans les années 1960, le réseau s’est enrichi et transformé jusqu’à devenir ce qu’il est aujourd’hui. Mais ce processus ne s’est pas arrêté, on pourrait même dire qu’il s’accélère. Dans quelques années, Internet ressemblera très peu à aujourd’hui. Certaines voix pertinentes comme Eric Schmidt, le président exécutif d’Alphabet, annoncent depuis des années que Internet « disparaîtra », mais pas parce qu’il cessera d’exister, mais parce qu’il sera tellement intégré dans nos vies et notre environnement que nous ne le percevrons même pas .

Où évolue le réseau ? Dans cet article, nous allons voir quelle sera la prochaine étape que prendra Internet dans son évolution, connue sous le nom de web 4.0, quel sera son avenir le plus proche et comment il a évolué depuis sa création.

Pour accéder au web 4.0, Internet a dû évoluer au fil du temps, passant, comme vous pouvez l’imaginer, par 3 phases précédentes qui ont conduit à des changements importants dans son fonctionnement et dans ce qu’il offrait aux utilisateurs.

Le web 1.0, qui est celui qui a été développé au 20ème siècle, est le réseau dans son état le plus élémentaire. Dans le Web 1.0, les utilisateurs (également appelés « navigateurs », terme qui n’est plus utilisé) étaient limités à la consommation de contenus statiques, sans avoir la possibilité d’ajouter de nouveaux éléments par eux-mêmes. Ainsi, dans le Web 1.0, tout est entre les mains du webmaster.

Le web 2.0, qui se déroule autour de la première décennie de ce siècle, représente une évolution importante, devenant un phénomène social dans lequel des millions d’utilisateurs échangent des idées et du contenu dans des forums, blogs ou réseaux sociaux. Si le Web 1.0 est passé par un processus d’adoption sociale relativement lent, le Web 2.0 fait irruption avec une grande force, atteignant des centaines de millions d’utilisateurs dans le monde. Avec le Web 2.0, Internet devient un phénomène mondial.

Le web 3.0, qui est celui que nous utilisons aujourd’hui, est connu sous le nom de « web sémantique ». C’est un site Web plus « intelligent », qui se manifeste surtout dans les moteurs de recherche qui sont plus proches de la compréhension du langage naturel humain. Un autre changement très significatif se trouve dans la mobilité dans son utilisation. Actuellement, une grande partie de l’utilisation d’Internet se fait via des appareils mobiles, et des outils tels que « le nuage » diversifient leurs options d’utilisation. Pour cette raison, nous pourrions également désigner le Web 3.0 comme le « Web mobile » ou le « Web flexible ».

Et à quoi ressemblera le Web 4.0 ? Un standard pour Internet 4.0 n’a pas encore été établi, encore moins une dénomination, mais il y a des indices sur où il évoluera.

Nous pourrons peut-être appeler Internet 4.0 le « Web actif ». Dans le Web 3.0 actuel, l’utilisation des moteurs de recherche est toujours essentielle, et ils nous servent des informations – dans ses pages Web de contenu principal – que nous utilisons en fonction de nos besoins.

Ainsi, si, par exemple, nous recherchons un hébergement dans un hôtel pour passer une nuit à Rome, nous écrivons quelque chose comme « chambre d’hôtel à Rome » dans un moteur de recherche, et le moteur de recherche nous donne une liste de pages Web, généralement des moteurs de recherche d’hôtels, que nous utiliserons « Manuellement ».

Le Web 4.0 sera un changement radical. Lorsqu’il sera entièrement développé, il éliminera plusieurs des étapes requises par l’utilisation du Web 3.0, rendant son utilisation plus directe et « invisible ».

En premier lieu, il est possible que les moteurs de recherche traditionnels ne disparaissent pas mais soient intégrés dans assistants virtuels.

Ces assistants virtuels seront capables de comprendre le langage naturel, parlé et écrit, et nous pourrons leur lancer des requêtes comme nous le ferions avec un assistant humain. Ainsi, nous dirons quelque chose comme « réservez-moi une chambre à Rome pour le 12 juillet », et nous obtiendrons directement une réservation dans un hôtel choisi en fonction de nos goûts – que l’assistant virtuel connaîtra à l’avance – et nous n’aurons plus qu’à confirmer.

Mais cette « simplification » ou « activation » de l’usage que nous faisons du réseau ne sera pas le seul changement que nous apporte le web 4.0. De plus, ce sera le réseau lui-même qui proposera des actions – on le voit déjà aujourd’hui dans son état primitif à travers les suggestions qui arrivent sur nos téléphones portables-, de manière contextuelle.

Ainsi, si, par exemple, une application ou votre assistant virtuel connaît vos habitudes et vos goûts, il réservera, seul et en votre nom, des billets de cinéma pour voir la nouvelle première de votre réalisateur préféré, il vous suffira de confirmer votre acceptation de réservation.

Faudra-t-il beaucoup de temps pour être immergé dans le Web 4.0 ? Probablement moins que ce à quoi vous vous attendez. Les technologies qui le rendront possible sont déjà en développement et commencent à voir le jour. Les assistants virtuels, tels que Siri, Cortana ou Google Now, obtiennent, jour après jour, une meilleure compréhension du langage naturel grâce aux systèmes d’apprentissage automatique. Dans le même temps, le « Big Data » est traité de plus en plus efficacement, reliant toutes les informations obtenues à travers de multiples sources.

Tous ces changements ne vous intéressent-ils pas ? Nous le faisons, et nous espérons que Pandora FMS jouera un rôle dans toute cette histoire.

Vous ne savez toujours pas ce qu’est Pandora FMS ?

Avant de finir, rappelez-vous que Pandora FMS est un logiciel de supervision flexible, capable de superviser des appareils, infrastructures, applications, services et processus métier.

Pandora FMS est déjà utilisé par des centaines de clients dans de nombreux pays à travers le monde. Certaines des entreprises et organisations les plus importantes de la planète disposent déjà de notre logiciel de supervision. Voulez-vous voir qui sont certains de nos clients ? Cliquez ici.

Voulez-vous mieux connaître ce que Pandora FMS peut vous offrir ? Ici vous pouvez le faire: https://pandorafms.com/fr/

Ou pouvez-vous également nous poser directement vos questions sur Pandora FMS ? Veuillez-vous le faire très facilement, en utilisant le formulaire de contact disponible à l’adresse suivante: https://pandorafms.com/fr/contact/

L’équipe de Pandora FMS sera ravie de vous aider.

*Article traduit par Laura Cano.


Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.