Actualisation

Mise à jour manuelle

Il est important de comprendre les composants de base dans lesquels Pandora FMS est divisé. Fondamentalement, nous distinguerons la console, le serveur et la base de données.

//Diseño estándar de Pandora FMS//

Dans les installations d'OpenSource, nous mettrons à jour ces trois composants rapidement, mais dans les installations Enterprise, le processus comportera quelques étapes supplémentaires, puisque les composants ont des fonctionnalités d'Enterprise étendues qu'il est nécessaire de mettre à jour séparément.

La répartition des composants est la suivante. Dans les installations de la version Opensource :

  • Console Web.
  • Serveur.
  • Base de données.

Dans les installations de la version Enterprise :

  • Console Web Open.
  • Console Web Enterprise (fonctionnalité de console étendue).
  • Serveur Open.
  • Enterprise Server (fonctionnalités étendues dans le serveur).
  • Base de données (tables supplémentaires de la version Enterprise).

Les mises à jour incluront toujours des changements dans la console, des changements occasionnels dans le serveur et rarement des changements dans la base de données. Nous organiserons les mises à jour en deux grandes catégories : les mises à jour mineures, sans changement de base de données, et les mises à jour majeures, avec changement de base de données.

Mise à jour vers une version antérieure

Elles n'incluent pas les changements dans la base de données, ils seront toujours la console et parfois ils contiendront aussi des changements dans le serveur. Exemples : mises à jour de 6.1 SP1 à 6.1 SP2.

Précautions initiales : dans ce lien vous avez la procedure pour suvegarder et restorer Pandora FMS. Une résumée du procédure de sauvegarde est le suivant :

1. Sauvegardez la base de données. p. ex :

mysqldump -u root -p pandora> backup_pandora_X.Y.sql

2. Faites une sauvegarde des fichiers de configuration : pandora_server.conf, config.php, pandora_agent.conf.

3. Effectuez une sauvegarde des plugins du serveur et de l'agent, situés dans :

/etc/pandora/plugins
pandora_console/attachment/plugin/plugin
/usr/share/pandora_server/util/util/plugin

4. Arrêter les services : pandora_server, tentacle_serverd, httpd, pandora_agent et mysqld.

5. Procédez à la mise à jour.

A partir de paquets RPM

  • Mise à jour de la console Open :
rpm -U pandorafms_console_console_package.rpm
  • Mise à jour de la console Enterprise :
rpm -U pandorafms_console_console_enterprise_package.rpm
  • Mise à jour du serveur Open :
rpm -U pandorafms_server_package.rpm
  • Mise à jour du serveur Enterprise :
rpm -U pandorafms_server_enterprise_package.rpm

A tout moment, avant et après la mise à jour, vous pouvez connaître les versions installées en exécutant la commande :

rpm -qa | grep -i pandora

A partir de Tarball / Sources

  • Mise à jour de la console Open :
tar xvzf pandorafms_console_console_package.tar.gz
cd pandora_console
./pandora_console_upgrade -p /yourconsolepath
  • Mise à jour de la console Enterprise :
tar xvzf pandorafms_console_console_enterprise_package.tar.gz
cd pandora_console
./pandora_console_upgrade -p /yourconsolepath
  • Mise à jour du serveur Open :
tar xvzf pandorafms_server_package.tar.tar.gz 
cd pandora_server
./pandora_server_upgrade_upgrade --upgrade
  • Mise à jour du serveur Enterprise :
tar xvzf pandorafms_server_server_enterprise_package.tar.gz 
cd pandora_server
./pandora_server_upgrade_upgrade --upgrade
  • Mise à jour de l'agent :
tar xvzf pandorafms_agent_agent_package.tar.gz
cd pandora_agent
./pandora_agent_installer --force-install

Version 7.0NG ( Rolling Release )

Si nous décidons de mettre à jour manuellement Pandora FMS Console en version 7.0NG, (via rpms, tarball ou deb) nous pouvons nous retrouver devant la nécessité d'appliquer manuellement les scripts de migration entre les différentes versions. Pour éviter ce comportement dans la version 7, nous recommandons de toujours mettre à jour la console via Update Manager.

Dans le cas où la base de données serait obsolète (une erreur rare qui ne devrait pas se produire dans des conditions normales), les utilisateurs administrateurs peuvent voir un avertissement dans l'onglet notifications indiquant ce problème :

Pour résoudre ce problème, ils doivent entrer par un shell sur le serveur où se trouve la console Pandora FMS et être situés dans le répertoire :

/var/www/html/pandora_console/extras/mr

A l'intérieur de ce répertoire apparaîtra un autre répertoire appelé update. A l'intérieur du répertoire mise à jour, doit être stocké tous les sql qui sont déjà appliquées et à l'extérieur, ceux qui ne le sont pas. Par conséquent, une fois que nous appliquons des sql dans la base de données, nous devons les déplacer dans le répertoire update.

Un bon exemple d'exécutionest celui de MR1. Dans ce cas, nous n'avons pas de MR appliqué sur la base de données et dans le pied de page de la console Pandora FMS, le MR0 apparaîtra. Nous avons installé la version 704 manuellement et nous devrions appliquer le MR1 en exécutant la sql que nous trouverons dans /var/www/html/pandora_console/extras/mr/ appelé 1.sql. Il faudra procéder de la façon suivante :

[email protected] mr]# cat 1.sql | mysql -u root -p pandora

Root est l'utilisateur MySQL et pandora le nom de la base de données.

Une fois appliqué, nous devrons mettre à jour la valeur MR dans la table tconfig de MySQL pour changer la valeur du pied de page à la valeur courante. Il doit être fait avec la commande suivante dans mysql :

mysql> use pandora;
mysql> update tconfig set value= XX where token='MR';

Une fois fait, le message d'avertissement disparaîtra de la console Pandora FMS et dans le pied de page de la console, nous pourrons voir le MR1 appliqué. L'étape suivante sera de déplacer la sql dans le dossier update.

[[email protected] mr]# mv 1.sql updated/

Pour mieux connaître les MR qui doivent être appliqués, cliquez sur ce lien.

Mettre à jour une version supérieure

Les mises à jour majeures de la version incluent toujours des changements sur la base de données, donc vous aurez besoin de mettre à jour votre schéma de base de données. De tels cas seraient des mises à jour de la version 6.0 à la version 6.1 ; ou 6.1 à 7.0.

Gardez toujours à l'esprit que lors de la mise à jour de la version 6.0 de Pandora FMS, vous ne pourrez migrer que jusqu'à la version 7.0 NG 759. A partir de là, vous devrez continuer à mettre à jour les versions successives (vérifiez l'historique des versions de PFMS pour appliquer les RMs correspondants après avoir migré vers la version 759).

Mise à jour de la base de données (Versions " majeures ")

Pour mettre à jour la base de données, il sera nécessaire d'avoir d'abord mis à jour la console Open et Enterprise (uniquement pour les clients Enterprise), puisque ces mises à jour téléchargeront les fichiers sql nécessaires.

Une fois la console complètement mise à jour, les scripts SQL pour mettre à jour la base de données se trouvent dans les répertoires /extras et /enterprise (uniquement pour les installations Enterprise) de la console. Dans une installation CentOS standard, nous pouvons les trouver ici :

/var/www/html/pandora_console/extras/pandoradb_migrate_X.Y_to_Z.T.mysql.sql

/var/www/html/pandora_console/enterprise/pandoradb_migrate_vX.Y_to_vZ.T.mysql.sql

Avant la mise à jour, il est recommandé de suivre les précautions initiales décrites ci-dessus : sauvegarde de la base de données et sauvegarde des fichiers de configuration. Il sera également nécessaire d'arrêter le service du serveur Pandora FMS :

service pandora_server stop
  • Mise à jour de la base de données Open :
mysql -u username -p -D databasename

Exemple

mysql -u pandora -p -D pandora

Une fois sur la ligne de commande MySQL, exécutez la commande suivante :

source /yourconsolepath/extras/pandoradb_migrate_X.Y_to_Z.T.mysql.sql ;

Lors de l'exécution de migrate dans la version OpenSource, la version Enterprise sera ausie mise à jour

Pour quitter le client MySQL, lancez la commande quit. La base de données sera déjà mise à jour dans la version correspondante.

Au cas où vous auriez besoin de revenir en arrière, nous pouvons restaurer la sauvegarde de la base de données en utilisant cette procédure :

mysql -u username -p databasename> drop database databasename;
> create database newdatabasename;
> use newdatabasename;
> source backup_pandora_X.Y.sql

Exemple :

mysql -u root -p pandora> drop database pandora;
> create database pandora;
> use pandora;
> source backup_pandora_X.Y.sql;

Mise à jour automatique avec Update Manager

Mise à jour OpenSource

A partir de la version 4.0.2, Pandora FMS permet -à partir de la version OpenSource- des mises à jour hebdomadaires. Pour ce faire, il s'appuie sur une amélioration du système Update Manager, auparavant uniquement disponible pour la version Enterprise. Ainsi, vous pourrez consulter en ligne s'il y a une mise à jour et, sur demande, la télécharger et mettre à jour automatiquement votre console, de façon simple et automatique.

Cette mise à jour a les caractéristiques suivantes :

  • Vous aurez besoin d'être connecté à Internet depuis votre console Pandora FMS (vers l'extérieur).
  • Update manager contactera nos serveurs pour rechercher la dernière version disponible (dans Sourceforge). Il enverra des données statistiques à usage anonyme (nº d'agents).
  • La mise à jour sera téléchargée depuis Sourceforge, dans le répertoire des mises à jour hebdomadaires.
  • Les mises à jour hebdomadaires ne sont pas incrémentales, elles sont le contenu complet de la console, donc le processus peut être long (le paquet est généralement autour de 25MB).
  • Les mises à jour sont automatiques : elles ne sont pas revues par l'équipe et, bien que dans 99% des cas il ne devrait pas y avoir de problème, nous ne pouvons pas donner de garantie que ce soit le cas.
  • Les mises à jour sont seulement pour la console, pas pour les agents et/ou le serveur.

Processus à suivre pour mettre à jour votre console

C'est assez simple. Il suffit d'aller dans Update manager → Update manager online. Sur l'écran principal, vous pouvez voir s'il y a des mises à jour en attente disponibles à installer, ainsi que la version actuelle de la console.

S'il y a des mises à jour cliquez Ok pour les installer.Après le processus de téléchargement du paquet, une boîte de dialogue apparaîtra dans laquelle vous aurez l'option d'accepter la mise à niveau ou la rejeter.

Cliquez sur le bouton de confirmation Ok pour lancer le processus de mise à jour.

Certaines des mises à jour contiennent des changements dans la base de données. Le processus de mise à jour lui-même ouvrira une boîte de dialogue vous informant que ces modifications existent, comme le montre la capture d'écran suivante.

A ce stade, nous avons deux options, soit appliquer le changement de base de données, après quoi la console sera mise à jour, soit rejeter cette mise à jour dans la base de données, et par conséquent ni la base de données ni la console ne seront mises à jour, puisque certaines modifications introduites dans la console elle-même nécessitent ces changements de base de données.

Pour utiliser Update Manager, vous avez besoin de votre console pour avoir accès à Internet. Par défaut, il utilisera WGET pour télécharger les packages (plus rapidement) ; vous pouvez utiliser la méthode CURL (ceci est changé dans la configuration Pandora FMS) mais celle-ci est un peu plus lente.

Après ce processus, la page principale de la mise à jour sera affichée avec la version mise à jour de la console, “ félicitations, nous avons déjà mis à jour la version ! ”

Mise à jour Enterprise

Contrairement aux mises à jour Open, celles-ci ont quelques fonctionnalités supplémentaires :

  • 100% testé par l'équipe de développement, vous pouvez donc profiter des mises à jour quotidiennes (parfois quelques heures après l'ouverture d'un bug).
  • Mises à jour spécifiques (incrémentales) qui vous permettent de mettre à jour uniquement ce qui est obsolète, sans télécharger des paquets lourds depuis Internet.
  • Permet des mises à jour “offline”, en téléchargeant des paquets depuis la page de support, pour les installations Pandora FMS qui ne disposent pas de connexion Internet (pour des raisons de sécurité).

Configuration

Versión Enterprise.

Afin de pouvoir utiliser Update Manager dans la version Enterprise, vous devez d'abord configurer correctement l'Updater, qui a sa propre section de menu :

Mises à jour en ligne

Dans la section Mise à jour, vous pouvez accéder à Update manager. Si vous avez installé la version Enterprise, vous pouvez utiliser cette interface ; sinon, la version Open apparaîtra.

A partir de cette page, vous pouvez voir le numéro de version dans Pandora FMS et vous serez informé des nouvelles mises à jour.

Pour mettre à jour vers la dernière version, cliquez sur le lien qui montre l'image dans votre console Pandora FMS.

Ce processus lancera une boîte de dialogue qui nous permettra de choisir si nous allons continuer la mise à jour ou si nous allons la rejeter.

Si vous décidez de continuer, deux choses peuvent arriver. La première est de mettre à jour la console directement et de terminer le processus. La seconde est que la mise à jour effectue des changements dans la base de données ; si c'est le cas, une boîte de dialogue s'affichera nous donnant la possibilité de choisir de mettre à jour la base de données ou non.

Si nous décidons de mettre à jour, le processus se poursuivra normalement, mais si nous le rejetons, ni la base de données ni la console ne seront mises à jour, car certains changements dans la base de données peuvent avoir une importance critique sur les changements de la console de cette même mise à jour.

Après le processus, la mise à jour apparaîtra avec la version actuelle installée dans Pandora FMS.

Mise à jour hors ligne

Vous pouvez télécharger les mises à jour “ offline ” de Pandora FMS, qui sont des fichiers avec l'extension .OUM. Pour ce faire, rendez-vous sur la page d'assistance officielle de Pandora FMS et téléchargez les fichiers.OUM.

Téléchargez-le sur la console à l'aide de cette commande :

Lorsque vous le téléchargez, le fichier téléchargé apparaîtra, nous donnant la possibilité de cliquer dessus et de lancer le processus de mise à jour.

La mise à jour sera appliquée en suivant le même flux d'opérations que dans le cas en ligne, en montrant les dialogues correspondant à la mise à jour de la console et de la base de données, au cas où il y aurait des changements dans celle-ci.

De la même manière qu'avec l'OUM, vous pouvez mettre à jour la console Pandora FMS via des fichiers zip générés par nos techniciens.

En cas de mise à jour d'une installation avec Haute Disponibilité (HA), il sera nécessaire de prendre en compte ce qui est indiqué dans cette section.

Configuration supplémentaire du PHP pour l’Update Manager

Pour qu'Open Update Manager fonctionne correctement, il a besoin de plus de mémoire que la valeur par défaut. Pour allouer plus de mémoire à l'exécution de PHP et pour que l'Open Update Manager fonctionne, vous devez éditer le fichier php.ini et définir la mémoire allouée à au moins 800M.

La ligne est :

memory_limit = 800M    ; Maximum amount of memory a script may consume

Afin de connaître la localisation du fichier php.ini exécutez :

php -i | grep php.ini

En outre dépendant de la version Pandora FMS dont vous disposez, vous pouvez trouver plus d'informations afin de mettre à jour la version PHP 7 dans ce lien.

Migration vers un autre système

Nous pouvons nous être face au besoin d’utiliser une nouvelle version de Pandora FMS dans un autre système/distribution différent ou plus récent ; par exemple, pour migrer d'un CentOS 6 vers un 8 ou d'un RHEL vers CentOS.

1. Procédez à une sauvegarde de la base de données du système précédent :

mysqldump -u root -p pandora> backup_pandora_X.Y.sql

2. Installez le nouveau système Pandora FMS dés zero, ou téléchargez directement l'ISO de Pandora FMS et installez.

3. Ensuite, nous enverrons, de la manière la plus simple, le fichier backup_pandora_X.Y.sql de l'ancien système vers le nouveau.

4. Nous fermons tous les processus en cours d'exécution sauf mysql ; commencez par Pandora FMS.

/etc/init.d/pandora_server stop
/etc/init.d/pandora_agent_daemon stop
/etc/init.d/tentacle_serverd stop

À partir de la version NG 754, vous disposez des options additionnelles dans le démarrage et l'arrête manuelle des Environnements d'Haute disponibilité (HA).

5. Pour arrêter le serveur Apache il dependra de la distribution utilisée :

/etc/init.d/apache2 stop
/etc/init.d/httpd stop
systemctl stop httpd.service

6. Nous entrons mysql avec l'utilisateur root. Nous accédons à la base de données Pandora FMS dans le nouveau système, par défaut “pandora” et importons la base de données.

#mysql -u root -p
mysql>use pandora
Database changed
mysql>source /home/artica/backup_pandora_X.Y.sql  (ce chemin variera selon le répertoire où nous avons la sauvegarde)

Ce chemin sera différent selon le répertoire où le système précédent aie sa sauvegarde.

7. Dans le cas d'une migration vers une version majeure, dans laquelle la structure de la base de données change, ce serait le moment d'exécuter les scripts de migration comme indiqué dans la procédure de mise à niveau de la version majeure.

8. Si nous avons fait un changement de distribution, nous devons tenir compte du fait que le PATH de la console a été modifié et dans ce cas il y a quelques champs dans la base de données qui ont aussi été modifiés, comme dans tconfig attachment_store et fontpath. Pour modifier ces champs, nous devons introduire ces requêtes. L'exemple est pour une migration vers CentOS ; dans d'autres distributions changez le path du répertoire Apache.

#mysql -u root -p
mysql>use pandora
Database changed
mysql>UPDATE tconfig SET value = '/var/www/html/pandora_console/attachment' WHERE token LIKE 'attachment_store'
mysql>UPDATE tconfig SET value = '/var/www/html/pandora_console/include/fonts/smallfont.ttf' WHERE token LIKE 'fontpath'

Ces PATH doivent également être pris en compte dans les fichiers de configuration du serveur et de la console (config.php et pandora_server.conf).

9. Une fois la base de données migrée, il faut vérifier si les fichiers …/pandora_console/include/config.php et /etc/pandora/pandora_server.conf et les nouveaux ont les mêmes données dans les champs dbname, dbuser, dbpass. Au cas où ils seraient les mêmes, nous n'avons rien d'autre à faire. S'ils sont différents, nous pouvons faire deux choses :

a. Remplacer les nouveaux fichiers par les anciens ou à son défaut les données des anciens fichiers par celles qui sont dans les nouveaux.

b. Donner les permissions à la base de données avec les données de la nouvelle installation. En imaginant que la nouvelle installation possède ces données : dbname = pandora, dbuser = pandora1 et dbpass = pandora2, cela se ferait de cette façon :

#mysql -u root -p
mysql>grant all privileges on pandora.* to 'pandora1'@'localhost' identified by 'pandora2';
mysql>flush privileges;

Après cela, nous pouvons redémarrer tous les démons et nous pourrons accéder à la console Pandora FMS, avec tous les agents, modules, alertes, etc. que nous avions configurés et si nous changeons l'IP du nouvel hôte pour celle du précédent, tous les agents locaux feront rapport à ce nouveau système.

S'il s'agit d'une version Enterprise, le même processus sera suivi.

Mise à niveau vers une version antérieure

Pour mettre à jour vers une version antérieure, il suffira de télécharger la console Pandora FMS. Il est recommandé, par précaution, de faire une copie de sauvegarde de la base de données et des fichiers de configuration de Pandora FMS, comme vous pouvez le voir précédemment. Nous devrons toujours installer le paquet Open et plus tard la version Enterprise.

A partir des paquets RPM

  • Mise à jour de la console Open :
rpm -i --force pandorafms_console_package.rpm
  • Mise à jour de la console Enterprise :
rpm -i -i --force pandorafms_console__enterprise_package.rpm

A partir de Tarball/Sources

  • Mise à jour de la console Open :
tar -xvzf pandorafms_console_console_package.tar.gz
mv -f ./pandora_console/* /yourconsolepath
  • Mise à jour de la console Enterprise :
tar -xvzf pandorafms_console_console_package.tar.gz
mv -f -f./entreprise/yourconsolepath

Retour à l'index de documentation du Pandora FMS