Pandora: Documentation fr: SIG

From Pandora FMS Wiki
Jump to: navigation, search

Retour à l'index de documentation du Pandora FMS

1 SIG

1.1 Introduction

Une carte SIG (une système d'information géographique, GIS en anglais) est une représentation visuelle de l'emplacement géographique des agents d'installation de Pandora FMS. Avec cette carte, nous pouvons voir la position actuelle, ainsi qu'un petit historique des positions des agents.

Pour pouvoir utiliser les cartes SIG, vous devez avoir configuré les agents, le serveur et la console.

1.2 Installation

1.2.1 Configuration de l'agent

Le fichier pandora_agent.conf des agents logiciels possède quelques paramètres pour configurer le positionnement de l'appareil : longitude, latitude, altitude et description de position. Vous pouvez également utiliser le paramètre gis_exec, dans lequel vous devez indiquer le chemin d'un script qui retourne les coordonnées du périphérique dans une chaîne au format "latitude,longitude,altitude".

Ceci est un exemple d'utilisation :

# Agent position parameters
# Those parameters define the geographical position of the agent 

# gis_exec: Call a script that returns a string with "latitude,longitude,altitude"
# i.e.: 41.377,-5.105,2.365

#gis_exec /tmp/gis.sh

# latitude 
latitude 42.70456
# longitude
longitude -3.897187 
# altitude
altitude 600

# Position description
position_description Madrid, centro

1.2.2 Configuration du serveur

Les fonctionnalités SIG doivent également être activées sur le serveur en activant le paramètre activate_gis. Lorsque cet indicateur est réglé sur 1, le serveur traitera toutes les informations SIG reçues des agents.

Avec le positionnement des données, il est possible de stocker les positions des agents dans Pandora FMS, mais ces données proviennent d'une source qui n'est pas totalement fiable, et peuvent amener un agent sans changement de position significatif à envoyer des informations de changement de localisation. Pour éviter cela, le paramètre location_error définit la distance qui est considérée comme la "même" position. Il s'agit d'une tolérance d'erreur au seuil de la position, et tant que l'emplacement de l'agent est maintenu à ce seuil, il ne sera pas considéré qu'il y a eu un changement de position.

Discovery server et informations de localisation :.

En utilisant un algorithme de géolocalisation inverse et une base de données avec la relation des adresses IP et des informations de positionnement, le serveur Discovery peut "calculer" la position des agents découverts. Pour ce faire, il peut utiliser un fichier formaté MaxMind GeoIP GeoLiteCity, ou une paire de tables dans la base de données avec cette information.

Ainsi, deux paramètres définissent ce comportement du Discovery serveur : le fichier recon_reverse_geolocation_file', utilisé pour signaler le fichier avec les informations de géolocalisation inverse, en utilisant le format MaxMind GPL GeoLiteCity.dat, et le paramètre recon_location_scatter_radius. L'algorithme calculera une position approximative pour les agents et ils seront disposés de façon aléatoire autour des positions calculées, en tenant compte du rayon indiqué dans recon_location_scatter_radius.

Vous pouvez également utiliser le service de géolocalisation inverse fourni par l'API Google ou Openstreet Maps. Vous pouvez activer la géolocalisation inverse de Google en réglant le paramètre google_maps_description à 1, vous pouvez activer Openstreet Maps en réglant le paramètre openstreetmaps_description à 1. Soyez très prudent en utilisant cette fonctionnalité car les performances du serveur Pandora FMS sont réduites. Gardez également à l'esprit que vous avez besoin d'un " accès Internet " pour utiliser l'API Google ou Openstreet Maps et que, bien sûr, cette fonctionnalité dépend de la disponibilité des fournisseurs de ces services.

Exemple de configuration :

 # Flag to activate GIS (positional information for agents and maps) by default it is deactivated
activate_gis 1

# Radius of the Error in meters to consider two gis locations as the same location.
location_error 10

# Recon reverse geolocation file (databases with the reverse geolocation information using
# MaxMind GPL GeoLiteCity.dat format).
# Comment it to disable the IP geolocation on agent creation.

recon_reverse_geolocation_file /usr/local/share/GeoIP/GeoLiteCity.dat

# Radius (in meters) of the circle in where the agents will be place randomly when found by a recon task
# The center of the cicle is guessed by geolocating the IP.
recon_location_scatter_radius 1000

# This enables realtime reverse geocoding using Google Maps public api. 
# This requires internet access, and could have performance penalties processing GIS
# information due the connetion needed to resolve all GIS input.

google_maps_description 1

# This enables realtime reverse geocoding using Openstreet Maps public api.
# This requires internet access, and could have performance penalties processing GIS
# information due the connetion needed to resolve all GIS input.
# You can alter the code to use a local (your own) openstreet maps server.

openstreetmaps_description 1

Il existe un plugin qui recalcule l'emplacement SIG des agents. Le chemin par défaut du plugin est /usr/share/pandora_server/util/agent_gis_update.pl, mais il peut être situé dans le dossier que l'utilisateur préfère.

'Exemple d'utilisation :'.

/usr/share/pandora_server/util/agent_gis_update.pl /etc/pandora/pandora_server.conf

Ejemplo GIS.png


1.2.3 Configuration de la console

Dans la Console, pour utiliser la fonctionnalité SIG, elle doit d'abord être activée dans la configuration principale :

Enable GIS.png


Avec cela, de nouvelles sections de l'interface utilisateur seront disponibles.

Dans Setup -> GIS map connection vous devrez définir les connexions qui peuvent être utilisées avec les serveurs cartographiques pour fournir des cartes pour les fonctionnalités GIS.

1.2.3.1 Connexions SIG

1.2.3.1.1 Configuration de base

La connexion a plusieurs paramètres de base :

Connection configuration basic.png


  • Un nom pour la configuration, afin qu'elle puisse être reconnue lorsqu'une connexion est sélectionnée sur l'écran de définition de la carte.
  • Le groupe auquel appartient la connexion.
  • Le "nombre de niveaux de zoom" défini sur la carte.
  • Le "niveau de zoom par défaut" recommandé pour la carte (qui peut être redéfini sur la carte) et est le niveau de zoom utilisé lorsque la carte est affichée.

Une fois les paramètres de base définis, l'administrateur doit sélectionner un type de connexion et, selon le type, il y aura différentes options. Voici donc les types de connexion et leurs options.

1.2.3.1.1.1 = OpenStreet Maps ======

L'installation par défaut de Pandora FMS a une connexion prédéfinie avec OpenStreetMap, afin que les utilisateurs puissent tester et voir directement les fonctionnalités SIG.

Pour utiliser un type de carte OpenStreet, le seul paramètre nécessaire est l'URL du " serveur de titres ", comme le montre cette image :

Connection configruation openstreetmaps.png


Cela pourrait être quelque chose de similaire à :

http://tiles.example.com/${z}/${x}/${y}.png

1.2.3.2 = Google Maps

Pandora FMS inclut également la connexion à Google Maps. Pour cela, il est nécessaire qu'un mot de passe valide soit obtenu auprès de Google (voir Google Maps API policy ) et soit placé dans le champ correspondant de la définition de connexion.

Connection configruation goole.png


Avec ce mot de passe, il est possible de définir plusieurs connexions en utilisant différents types de cartes de base (Hybrid, Physical ou Satelite).

Template:Conseil

1.2.3.3 = Image Esthétique

Un autre type de connexion fourni est l'utilisation d'une image statique comme carte. Pour utiliser ce type de carte, l'image doit être EPSG:4326.

Dans ce cas, les paramètres nécessaires à la définition de la carte sont l'url de l'image, la hauteur et la largeur de l'image, et les limites de position (" longitud" et " latitud") des bords de l'image (droite, gauche, haut et bas).

Connection configruation static image.png


1.2.3.3.1 Serveur WMS

Dans de nombreuses occasions, le serveur Pandora FMS se trouve dans un endroit sans accès direct à Internet, il n'est donc pas possible d'utiliser un service de cartographie en ligne. Dans d'autres, l'utilisateur peut préférer son propre serveur de cartes pour avoir plus de flexibilité, aller plus vite ou définir son propre type de mosaïque. A partir de la version 7.0 Build 723, il est possible d'ajouter des connexions aux serveurs WMS (Web Map Service), tels queGeoServer. Pour ce faire, il est nécessaire de saisir l'adresse à laquelle le service est fourni et le ou les noms des couches que vous souhaitez en obtenir.

Gis-connection-wms-server.png


Vous pouvez voir comment effectuer une installation et une configuration minimale d'un GéoServer dans cette annexe technique.


1.2.3.3.2 Centre de la carte et position par défaut

La dernière chose à définir dans une connexion de carte est le " centre " de la carte et la "position par défaut " pour les agents sans données de position. Pour les définir, il est possible de prévisualiser la carte et de cliquer dessus pour régler ces paramètres, en fonction que ce soit Map centre ou Default position qui a été sélectionné par défaut avec le sélecteur Change in the Map.

Dans cette carte de prévisualisation, il est possible de faire défiler à l'aide des flèches vertes en haut à gauche, de changer le niveau de zoom avec les icônes + et -, ou d'utiliser la loupe pour le voir en plein zoom.

Bien sûr, il est possible de régler la position en mettant les valeurs dans leurs cellules d'entrée correspondantes.

Connection configruation set center default.png


Une fois tous les paramètres de connexion définis, il est possible d'enregistrer la connexion pour l'utiliser dans le configurateur de carte en cliquant sur le bouton de sauvegarde.

1.2.3.4 Cartes SIG

Une fois les connexions définies, elles peuvent être utilisées pour définir des cartes dans le menu Cartes SIG.

Gis map menu.png


Le menu permet à l'utilisateur d'accéder à un écran avec des cartes définies, où il est possible d'éditer une carte, d'afficher la carte, de la définir comme carte par défaut ou d'effacer une carte.

Il y a aussi un bouton pour créer de nouvelles cartes.

Template warning.png

A carte par défaut doit être définie, qui sera celle utilisée dans la vue agent pour montrer sa position.

 


1.2.3.4.1 Créer une carte SIG

Lorsque nous sommes sur la page de création de la carte, la première chose à faire est d'ajouter un "'Nom de la carte'" et une "'Connexion à la carte'", en sélectionnant une de celles qui sont déjà disponibles ; il est possible d'en ajouter plusieurs, qui seront disponibles ultérieurement comme couche de base (une seule peut être active en même temps). Lorsque la connexion est sélectionnée (ou lorsque la connexion par défaut de la carte est modifiée), la console Pandora FMS vous demande si vous souhaitez utiliser les données par défaut de la connexion pour la carte. Dans le cas contraire, la console remplira (ou mettra à jour) toutes les données de positionnement avec celles déjà définies dans la connexion, et l'utilisateur n'aura à régler que le niveau de zoom par défaut. Si les valeurs par défaut sont rejetées, aucun changement sera effectué et la connexion sera simplement ajoutée.

Gis map builder main.png


1.2.3.4.2 = Définition du calque

Lorsque les paramètres de base de la carte auront été définis, ce sera le moment de définir les couches de la carte qui seront utilisées pour sélectionner les éléments à y afficher (sauf si c'est la carte par défaut, où vous n'avez pas besoin de définir une couche car elle sera utilisée pour afficher la position de l'agent dans la vue des agents).

Chaque carte a une ou plusieurs couches pour montrer les agents. Chaque couche peut afficher les agents d'un groupe, uneliste d'agents et/ou un groupe avec un agent comme représentant. De cette façon, il est facile de définir les agents qui seront affichés dans chaque couche.

Les calques peuvent être configurés comme " visibles " ou " cachés ", et c'est possible :

GIS grupo.png


  • Sélectionnez le groupe avec le sélecteur pour ajouter ses agents.
  • Ajouter des agents avec la cellule individuellement.
  • Ajouter un groupe avec un seul agent comme représentant.

Info.png

Une fois qu'un groupe a été créé dans un calque avec son agent représentatif, nous ne pourrons plus générer un autre groupe égal avec un autre agent.

 


Une fois le calque configuré (il ne sera pas complètement sauvegardé tant que la carte complète n'aura pas été sauvegardée), il sera déplacé vers la colonne de gauche des calques définis, où il est possible de les "trier" (déplacer vers le haut et vers le bas), de les supprimer ou de les éditer de nouveau.

Une fois que nous avons fini de définir les couches de la carte, nous pouvons tous les sauvegarder avec le bouton "sauvegarder" (bouton "mettre à jour" dans le cas de l'édition d'une carte).

1.3 Opération

Une fois au moins une carte définie, il sera possible de commencer à utiliser les fonctionnalités SIG.

1.3.1 Cartes SIG

Le menu des cartes SIG affiche toutes les cartes définies. Chacune peut être visualisée en affichant la carte avec les paramètres définis dans la carte.

1.3.1.1 Déplacement sur la carte

Les commandes de la carte comprennent quatre flèches vertes dans le coin supérieur gauche qui vous permettent de faire défiler la carte dans chaque direction. Avec les icônes + et - pour augmenter ou diminuer le niveau de zoom, et une barre de zoom pour sélectionner directement le niveau souhaité.

Vous pouvez également faire défiler la carte en la faisant glisser.

Vous pouvez cliquer sur les agents affichés sur la carte pour obtenir plus d'informations sur l'agent (et une fois que le ballon contenant les informations supplémentaires est déployé, le nom de l'agent est un lien vers la "'vue de l'agent'").

1.3.1.2 = Le calque Masquer/Afficher/Sélectionner

Cliquer sur le bouton + à droite pour ouvrir les contrôles des calques. Il affiche une boîte verte où il est possible de sélectionner la couche de base (la "connexion au serveur de cartes", si plusieurs couches ont été définies pour la carte), et de voir quelles couches sont visibles.

Il existe également une couche spéciale définie par le système appelée "'Hiérarchie des agents'". Si cette couche peut être visualisée, elle affichera des lignes pointillées rouges reliant un agent à son agent parent (si les deux sont visibles).

1.3.1.3 Filtres

Au-dessus de la carte, il y a des options de filtrage pour l'état des agents :

  • Ok
  • Critical
  • Warning
  • Other

1.3.1.4 Rafraîchir la carte

A côté des boutons de filtre, il y a une liste déroulante appelée "Refresh" pour sélectionner la plage de mise à jour de la carte. La carte utilise les appels [AJAX]] pour rafraîchir les agents sur la carte en utilisant la période choisie.


1.3.1.5 Édition de la carte et plein écran

Les trois derniers boutons en haut de la carte sont un lien vers la Console visuelle, un lien vers le "GIS Map Builder" pour éditer la carte, et un bouton pour visualiser la carte en '"plein écran'".

Gis maps default all controls2.png

1.3.1.6 Vue de l'agent

La vue agent de la console Pandora FMS possède également des fonctionnalités SIG. La première chose qui apparaît dans la vue principale est l'emplacement de l'agent en termes de "longitud", "latitud" et "altitud".


1.3.1.6.1 Vue historique SIG

Il y a un bouton sur la barre supérieure (chaque fois que le SIG est activé) qui affiche la vue GIS"' de l'agent.

Cette vue montre la position de l'agent dans la carte par défaut, avec un tableau qui montre l'historique des positions précédentes de l'agent et un chemin de ces positions dans la carte.

Chaque position sur la carte est représentée par un "point" (sauf la position actuelle qui est représentée par l'icône "agent"). Il est possible de cliquer sur n'importe lequel de ces points pour obtenir des informations relatives à ce poste, et aussi de cliquer sur l'icône de l'agent pour afficher les " informations courantes " de celui-ci. L'image suivante montre le chemin pris par l'agent Pandora FMS pour les appareils Android.

Pandroid GIS22.png


De plus, vous pouvez voir un tableau avec toutes les informations rapportées par l'agent, y compris un système de géolocalisation inverse qui montre l'adresse de l'agent avec la rue, la ville et le pays où il est situé.

Pandroid GIS23.png


1.3.1.7 Configuration de l'agent SIG

Entre les onglets d'administration de l'agent, il existe une option permettant de définir manuellement la position de l'agent. De plus, l'onglet agent manage a des paramètres qui affectent les fonctionnalités du SIG.

1.3.1.8 Ignorer les données SIG

Dans l'onglet " Gestion des agents ", il y a une option appelée "Ignore GIS data". Si cette option est activée, le serveur ignorera toutes les informations de position reçues de l'agent et utilisera toujours les dernières valeurs valides pour cet agent. Ceci est utile dans le cas où un agent signale une position erronée ou doit être placé à un endroit fixe.

Agent management icon ignore gis data2.png


1.3.1.9 Position manuelle de l'agent

L'onglet Gis Data montre la carte par défaut. Il est possible de cliquer dessus pour définir la nouvelle position de l'agent, ou de la fixer en utilisant le formulaire en bas de la carte.

Pos manual.png


Template warning.png

Le réglage manuel de la position de l'agent activera également l'option d'ignorer les nouvelles données SIG, pour éviter le prochain paquet de données avec les informations de position de l'agent pour réinitialiser à nouveau la position. Si ce n'est pas le comportement souhaité, n'oubliez pas de désactiver l'option "Ignorer les nouvelles données SIG" avant d'appuyer sur le bouton Mettre à jour

 

.

1.4 Liens utiles

Collection de liens utiles pour le montage de l'environnement de test et le développement avec OpenLayers.

1.4.1 OpenLayers


1.4.2 OpenStreetMap

1.4.3 OS Geo

Open Source Geospatial Foundation

1.4.4 Geo Server


1.4.5 PostgreSQL


1.4.6 Blogs

Revenir à l’Index de Documentation Pandora FMS