Pandora: Documentation fr: Inventaire

From Pandora FMS Wiki
Jump to: navigation, search

Revenir à l’Index de Documentation Pandora FMS

1 Inventaire

1.1 Introduction

Pandora FMS Enterprise version permet de tenir un inventaire des appareils surveillés par Pandora FMS. Avec cet inventaire, il est possible de maintenir une liste avec le CPU, les cartes, la mémoire RAM, les correctifs, les logiciels, etc. des serveurs de l'entreprise.

L'inventaire est indépendant de la surveillance et peut être obtenu localement (via les agents logiciels Pandora FMS) ou à distance.

1.2 Collecte de données pour l'inventaire

La collecte des données pour l'inventaire des systèmes s'effectue de deux façons :

A distance, par des modules d'inventaire, par des scripts intégrés dans Pandora FMS qui exécutent des requêtes WMI, ou des scripts exécutés via SSH avec Expect ou des méthodes similaires.

Localement, avec Pandora FMS software agent, par le biais de plugins dans l'agent. Modules d'inventaire

1.2.1 Modules d'inventaire

Les modules d'inventaire sont des modules distants qui exécutent une commande contre une machine distante ; ces modules fonctionnent de manière similaire à un plugin. Les mêmes modules peuvent être définis comme "locaux" lorsqu'ils reçoivent les données via un agent.

Les macros suivantes peuvent être utilisées dans les paramètres Utilisateur et Mot de passe :

  • _agentcustomfield_n_ : Numéro du champ personnalisé n de l'agent

1.2.2 Inventaire à distance

1.2.2.1 Création de modules distants

La création par l'administrateur d'un module d'inventaire à distance n'est pas habituelle ; ceux-ci sont déjà "préchargés" avec Pandora FMS Enterprise. Cependant, Pandora FMS vous permet de construire vos propres modules d'inventaire ou de modifier ceux qui existent déjà via l'éditeur de modules d'inventaire.

Pour créer un module distant, allez dans Configuration > Modules d'inventaire où apparaissent tous les modules d'inventaire qui ont été créés.

In1.png


Pour créer un nouveau module, cliquez sur “Create”.

In2.png



Name : Définit le nom du module.

Description : Ecrire la description du Module.

OS : Choisir le système d'exploitation pour lequel le module est créé.

Interpreter : Champ dans lequel est placé l'interpréteur de commandes utilisé dans le module.

Format : Ecrire les champs séparés par ; qui retournera le module.

Code : Code du module ; généralement du code Perl ou Shell Script. Si c'était du code binaire, vous auriez besoin d'une procédure de chargement différente qui doit être introduite par des scripts auxiliaires.

Template warning.png

Il est très important de bien choisir le système d'exploitation, car lors de l'ajout de modules d'inventaire dans un agent, seuls les modules dans lesquels le système d'exploitation du module coïncide avec le système d'exploitation de l'agent seront affichés.

 


Une fois le module créé, cliquez sur "Create".

In3.png


1.2.2.2 Modules distants

Pour éditer un module distant, allez dans Configuration > Inventory Modules où sont affichés tous les modules d'inventaire qui ont été créés. Cliquez sur le module que vous voulez éditer ou sur l'icône clé dans la colonne Action.

In4.png

La page de création de module apparaît à nouveau.

In5.png

Modifiez les champs désirés et cliquez sur le bouton "Update".

1.2.2.3 Retrait des modules distants

Pour supprimer un module distant, allez dans Configuration > Inventory Modules où sont affichés tous les modules d'inventaire qui ont été créés. Cliquez sur l'icône de la corbeille dans la colonne d'action du module que vous souhaitez supprimer.


In6.png


1.2.2.4 Assigner des modules distants

L'affectation des modules d'inventaire se fait dans l'agent lui-même, dans l'onglet Administration de l'agent.

Cliquez sur l'onglet Inventory.

In8.png


La page où les modules d'inventaire peuvent être ajoutés apparaît.

In9.png


Ce qui suit décrit les champs qui doivent être remplis pour ajouter un module d'inventaire.

  • Module : Choisissez le module d'inventaire que vous voulez ajouter. Seuls les modules dont le système d'exploitation coïncide avec celui de l'agent apparaîtront.
  • Target : IP ou nom du serveur à partir duquel vous voulez faire l'inventaire.
  • Interval : Choisir l'intervalle de temps dans lequel le module d'inventaire sera exécuté.
  • Username : Utilisateur qui sera utilisé pour exécuter le module d'inventaire.
  • Password : Mot de passe de l'utilisateur qui sera utilisé pour exécuter le module d'inventaire.

Une fois le formulaire complété, cliquez sur "Add". Le module sera ajouté aux modules d'inventaire.

In10.png


A partir de la version v7.0NG.724, il est possible de définir des champs au lieu des champs utilisateur et mot de passe qui existent normalement. Pour ce faire, il est nécessaire d'activer la case à cocher suivante :

Custom fields checkbox.png

Après avoir fait ceci, un contrôle pour ajouter de nouveaux champs apparaîtra :

Inventory module new custom field.png

Dans ce champ, vous devrez entrer le nom désiré avant de l'ajouter. Si nous indiquons que le champ contiendra un mot de passe, la valeur sera sauvegardée dans une base de données sous une forme obscurcie.

Après avoir créé les champs, nous pourrons leur donner une valeur et finalement ajouter le module. Ces champs seront appliqués par ordre de création dans l'exécution du script d'inventaire distant.

Inventory module with custom fields.png


1.2.2.5 Modifier un module d'inventaire distant attribué

Les modules d'inventaire peuvent être édités ; cette édition se fait sur la même page où ils sont créés.

Pour modifier un module d'inventaire, cliquez sur le nom du module ou sur l'icône de la clé dans l'image.

In20.png


1.2.2.6 Suppression d'un module d'inventaire à distance attribué

Les modules d'inventaire peuvent être supprimés ; la suppression se fait sur la même page où ils sont créés.

Pour supprimer un module d'inventaire, cliquez sur l'icône de la corbeille dans la colonne Action du module.


1.2.2.7 Exemple complet du processus de création d'un module d'inventaire à distance

Supposons que nous devions extraire la liste d'adresses physiques d'un adaptateur de serveur, dans ce cas d'un serveur Unix. Cette information est généralement obtenue à l'aide de la commande "arp -a -n", qui, si nous l'exécutons sur le serveur, nous donne quelque chose comme ceci :

[email protected]:~$ arp -a -n
? (192.168.70.74) at 08:00:27:39:BF:6F [ether] on eth2
? (192.168.70.162) at B4:74:9F:94:98:84 [ether] on eth2
? (192.168.50.30) at 08:00:27:10:D1:1A [ether] on eth0
? (192.168.70.90) at 98:0C:82:54:2F:DE [ether] on eth2
? (192.168.50.2) at 08:00:27:EA:B2:FF [ether] on eth0
? (192.168.70.135) at C8:60:00:4B:96:67 [ether] on eth2
? (192.168.60.182) at FE:26:C5:91:B1:DA [ether] on tap0

Ce que nous recherchons, c'est l'adresse IP, le MAC et le nom de l'adaptateur.

En shellscript, cela peut se faire de la manière suivante, en utilisant " " pour séparer les champs :

arp -a -n | sort | grep -v incomplete | awk '{ print $2,$4,$7 }'

Nous avons déjà pratiquement ce qu'il faut pour "importer" cette information dans le serveur Pandora FMS Remote Inventory. Pour cela, nous utiliserons le module d'inventaire à distance "CPU" comme base et nous le modifierons légèrement. Ce script se connecte via SSH au serveur de destination et exécute la commande. La sortie de commande doit retourner chaque champ séparé par le caractère " ;".

A ce stade, vous avez besoin de connaissances en programmation pour développer ou modifier des scripts. Les scripts d'inventaire à distance, bien qu'ils ne soient pas complexes, nécessitent une certaine connaissance de perl, shellscript ou autre langage interprété ; vous pouvez aussi les faire en Java, C++, et invoquer leur exécution depuis le module, à condition de retourner les valeurs de chaque champ défini séparées par " ;" et un retour à la ligne pour chaque donnée.

#!/usr/bin/perl
##########################################################################
# pandora_linux_arptable.pl
##########################################################################
# Copyright (c) 2012 Sancho Lerena <[email protected]>
#           (c) 2012 Artica Soluciones Tecnologicas S.L
#
# This program is free software; you can redistribute it and/or
# modify it under the terms of the GNU General Public License
# as published by the Free Software Foundation; version 2.
#
# This program is distributed in the hope that it will be useful,
# but WITHOUT ANY WARRANTY; without even the implied warranty of
# MERCHANTABILITY or FITNESS FOR A PARTICULAR PURPOSE.  See the
# GNU General Public License for more details.
# You should have received a copy of the GNU General Public License
# along with this program; if not, write to the Free Software
# Foundation, Inc., 51 Franklin Street, Fifth Floor, Boston, MA  02110-1301, USA.
##########################################################################

use strict;
use warnings;

# Check for ssh
my $ssh_client = "ssh";
if (system("$ssh_client -v > /dev/null 2>&1") >> 8 != 255) {
	print "[error] $ssh_client not found.\n";
	exit 1;
}

if ($#ARGV < 1) {
	print "Usage: $0 <target ip> <username>\n";
	exit 1;
}

my $target_ip = $ARGV[0];
my $username = $ARGV[1];

# Retrieve ARP table
my ($ip, $mac, $iface);
my $command = '/usr/sbin/arp -a -n | sort | grep -v incomplete | awk \'{ print \$2,\$4,\$7 }\'';

my @info = `$ssh_client $username\@$target_ip "$command" 2> /dev/null`;
foreach my $line (@info) {
	if ($line =~ /^(.+)\s(.+)\s(.+)/) {
		$ip = $1;
		$mac = $2;
		$iface = $3;
		print "$ip;$mac;$iface\n";
	} 
}
 
exit 0;

Pour que la connexion SSH fonctionne automatiquement, vous devez copier la clé publique de l'utilisateur "root" du serveur Pandora FMS dans le serveur de destination. Imaginez que vous allez exécuter cette commande en 192.168.50.10, faites ces étapes :

Créez la clé dans le serveur Pandora FMS en tant que root.

ssh-keygen

2. Utilisez la commande ssh-copy-id pour copier la clé publique sur le serveur cible (192.168.50.10) avec l'utilisateur cible (dans ce cas l'utilisateur artica) :

ssh-copy-id -i /root/.ssh/id_rsa.pub [email protected]

(Vous devrez entrer le mot de passe utilisateur "artica" en 192.168.50.10 une fois pour installer la clé publique sur le serveur de destination).

3. Essayez de vous connecter ; vous devriez vous connecter sans qu'on vous demande le mot de passe :

ssh [email protected]

4. Si vous en êtes arrivé là, le même processus sera suivi par le module d'inventaire, alors essayez de l'exécuter depuis la ligne de commande, en sauvegardant le script précédent sur disque (temporary.pl) et en l'exécutant avec l'IP et l'utilisateur en paramètre :

perl temporal.pl 192.168.50.10 artica
(192.168.50.1);00:0f:ea:27:ba:f0;eth0
(192.168.50.3);08:00:27:98:f8:48;eth0

Notez que le script appelle à distance /usr/sbin/arp'. La commande doit être dans ce chemin ; sinon, changez le script. Vous remarquerez peut-être aussi que nous appelons notre script avec la commande "perl", qui se trouve généralement dans /usr/bin/perl. C'est ce que vous devez configurer lors de la définition du module, comme vous pouvez le voir ci-dessous :



Inventory sample1 .png



Lorsque vous l'appliquez à un agent, vérifiez que le système d'exploitation correspond. Si vous avez des systèmes d'exploitation différents, vous devrez créer un module différent pour chacun d'eux, car le même code ne fonctionnera pas.



Inventory sample2 .png



Une fois exécuté ce module, depuis la console on peut accéder à une visualisation similaire à celle qui suit :



Inventory sample3 .png



1.2.3 Inventaire local, par l'intermédiaire d'agents logiciels

Au moyen d'agents logiciels, il est possible d'obtenir les données d'inventaire d'une machine. Il suffira d'appliquer les modules d'inventaire correspondants dans la configuration de l'agent logiciel. Comme dans les modules distants, il est également nécessaire d'ajouter ces modules comme module d'inventaire dans Configuration > Inventory modules.

1.2.4 Création de modules locaux

Pour créer un module local, allez dans Configuration > Inventory Modules où apparaissent tous les modules d'inventaire qui ont été créés. Tous les modules qui seront définis dans la configuration de l'Agent doivent être créés ici ; l'O.S. attribué à l'agent dans la console doit également coïncider avec celui du module créé.

In22.png


Pour créer un nouveau module, cliquez sur "Create".

In23.png


Pour les modules locaux, il n'est pas nécessaire de remplir tous les champs.

  • Name : Inscrivez le nom du module.
  • Description : Ecrire la description du module.
  • OS : Choisissez le système d'exploitation pour lequel le module est créé.
  • Format : Ecrivez les champs séparés par ; qui retournera le module.

Une fois le module créé, cliquez sur "Create".

In24.png


1.2.4.1 Configuration de l'inventaire local pour les agents software

Pour adapter la configuration de l'agent logiciel à la nouvelle version nous devons :

Déployer la collection de scripts (téléchargeable depuis la bibliothèque Pandora FMS https://pandorafms.com/library/) à travers les collections.

Info.png

Depuis la version 7, ces plugins sont fournis par défaut avec l'installation de l'agent, bien qu'ils soient commentés dans le fichier de configuration.

 


2.Configurez l'exécution programmée des scripts d'inventaire locaux dans le fichier "pandora_agent.conf", en ajoutant les informations suivantes à la fin :

Info.png

A partir de la version 7 il n'y a plus besoin d'ajouter ; il suffit de décommenter les plugins existants dans le fichier de configuration de l'agent.

 


#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\cpuinfo.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\moboinfo.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\diskdrives.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\cdromdrives.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\videocardinfo.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\ifaces.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\monitors.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\printers.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\raminfo.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\software_installed.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\userslogged.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\productkey.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end

#module_begin
#module_plugin cscript.exe //B //t:20 "%PROGRAMFILES%\Pandora_Agent\util\productID.vbs"
#module_crontab * 12-15 * * 1
#module_end


1.2.4.2 Module d'inventaire dans les systèmes Unix via l'agent logiciel.

Le module d'agent logiciel Unix utilise localement un plugin pour collecter des informations sur les différents aspects de la machine, tant logiciels que matériels.

La syntaxe du module est la suivante :

module_plugin inventory 1 cpu ram video nic hd cdrom software init_services filesystem users route

Le module se compose d'une ligne avec les paramètres suivants :

  • Activation du module
" module_plugin inventory " 1 cpu ram video nic hd cdrom software init_services filesystem users route
  • Champ où il est établi combien de jours le module sera exécuté. S'il est à 0, l'inventaire est retourné à chaque exécution de l'agent.
module_plugin inventory " 1 " cpu ram video nic hd cdrom software init_services filesystem users route
  • Champ dans lequel sont définis les objets d'inventaire collectés.
 module_plugin inventory 1 " cpu ram video nic hd cdrom software init_services filesystem users route "

Comme dans l'agent Windows, il est possible de collecter les objets suivants :

  • CPU : collecte des informations sur les CPU.
  • ram : collecte des informations sur les modules de RAM.
  • video : recueille des informations sur les cartes vidéo.
  • nic : collecte des informations sur les cartes réseau, les contrôleurs d'interface réseau.
  • hd : collecte des informations sur les disques durs.
  • cdrom : recueille des informations sur les périphériques du CDROM.
  • patches : collecte des informations sur les patches installés.
  • Software : recueille des informations sur le logiciel installé.
  • init_services : collecte des informations sur les processus de démarrage automatique.
  • Filesystem : collecte des informations sur les partitions système.
  • users : collecte des informations sur les utilisateurs.
  • Route : collecte des informations sur la table de routage du système.

Le plugin qui collecte l'inventaire se trouve dans le répertoire /etc/pandora/plugins

Il peut également être spécifié de collecter simplement toutes les informations disponibles. Dans cet exemple, vous recueillerez tous les renseignements sur l'inventaire sur une base quotidienne :

 # Plugin for inventory on the agent (Only Enterprise)
module_plugin inventory 1


Pour activer le module d'inventaire, il suffit de copier le code décrit ci-dessus dans le fichier pandora_agent.conf de l'agent logiciel. Cette activation peut se faire localement dans la machine ou à distance depuis la configuration à distance de l'agent.

In32.png


1.2.4.3 Attribuer des modules locaux

Il n'est pas nécessaire d'activer les modules dans les agents définis dans la console. Si les modules ont été créés dans Configuration > Inventory Modules, l'O.S. coïncide et l'exécution est définie dans le fichier de configuration de l'agent logiciel. Les données collectées apparaîtront directement dans la section View > Inventaire de l'agent dans la console.

In33.png



1.2.4.4 Création de modules d'inventaire locaux (agent logiciel)

En plus des systèmes d'inventaire "standard" de l'agent, vous pouvez facilement créer des modules d'inventaire pour les systèmes Unix et Windows.

Fondamentalement, vous devez créer un script qui génère un XML avec la structure suivante :

<inventory>
<inventory_module>
<name>INVENTORY_MODULE_NAME</name>
<type>generic_data_string</type>
<datalist>
    <data>DATA1;DATA2;DATA3....</data>
</datalist>
</inventory_module>
</inventory>

"INVENTORY_MODULE_NAME": vous devrez mettre le même nom du module que vous avez enregistré dans les modules d'inventaire de la console Pandora FMS.

"DATA1;DATA2..." sont les données que vous souhaitez extraire et qui ont été définies dans le module inventaire.

Supposons que vous vouliez obtenir une table ARP, IP avec ses interfaces (voir l'exemple précédent des modules d'inventaire à distance). Utilisez la commande arp -a et nettoyez la sortie pour obtenir les données désirées.

Cette fois nous allons le développer sous Windows ; le petit script "C:\tmp\windows_arp_inventory.bat" avec la définition suivante :


@echo off

echo ^<inventory^>
echo ^<inventory_module^>
echo ^<name^>ARP^</name^>
echo ^<type^>generic_data_string^</type^>
echo ^<datalist^>
arp -a | sort | grep "[0-9]"  | grep -v ":" | gawk "{ print \"^<data^>\" $1\";\"$2\";\"$3 \"^</data^>\" }"
echo ^</datalist^>
echo ^</inventory_module^>
echo ^</inventory^>

Maintenant vous devez modifier pandora_agent.conf', et ajouter la ligne suivante :

module_plugin cmd.exe /C C:\tmp\windows_arp_inventory.bat

Template warning.png

Ce script s'exécutera toutes les 5 minutes (intervalle d'agent par défaut). Si vous voulez exécuter chaque X fois, vous devrez implémenter cette logique dans le script lui-même ou utiliser la commande

 

.

Rappelez-vous que, pour que l'exécution du script local stocke les informations d'inventaire, vous devez avoir un module d'inventaire défini dans la console, spécifiant l'O.S., le nom du module et les données à stocker séparées par " ;". N'oubliez pas, avant de redémarrer l'agent Pandora FMS, pour qu'il prenne les changements, créez le module d'inventaire dans Pandora FMS :



Inventory sample4 .png



Notez que, comme il s'agit d'un module local, ni le champ "interpréteur" ni le champ "code" ne sont remplis, alors que le champ système d'exploitation l'est.

Les résultats obtenus sont les mêmes que ceux obtenus pour l'équivalent du module distant sous Linux :



Inventory sample5 .png



Dans la bibliothèque en ligne des modules FMS de Pandora (https://pandorafms.com/library), il existe d'autres modules d'inventaire, à distance et locaux. Vous pouvez aussi facilement développer le vôtre, comme vous pouvez le voir dans ce chapitre.

1.3 Visualisation des données pour l'inventaire

Les données d'inventaire qui ont été collectées à partir d'un système, localement ou à distance, peuvent être visualisées depuis l'agent lui-même ou depuis le menu Inventaire de la console.

1.4 Afficher les données d'inventaire dans le menu Inventaire

A partir de Monitoring> Inventory, il est possible de visualiser les données d'inventaire de tous les agents, d'effectuer des recherches et d'exporter les données vers un CSV.



In37.png



Les champs qui peuvent être utilisés pour les recherches sont les suivants.

  • Group : Choisissez le groupe d'agents par lequel vous voulez filtrer.
  • Module : Choisissez le module d'inventaire par lequel vous voulez filtrer.
  • Agent : Inscrivez le nom de l'agent par lequel vous voulez filtrer.
  • Recherche : Ecrire un texte pour effectuer une recherche dans tous les champs de l'inventaire.

Avec les recherches il est possible de voir les modules de tous les agents qui ont l'inventaire, en choisissant tous dans les options de recherche et en cliquant sur "Search".

In38.png


Ou un module spécifique de tous les agents avec inventaire, en choisissant le module et en cliquant sur "Search".

In39.png


1.4.1 Date et changements dans l'inventaire

Dans la vue détaillée de l'inventaire d'un agent, à travers un sélecteur, nous pourrons choisir la date du rapport d'inventaire concret que nous voulons voir :

Vista inventario diff.png

Si nous observons que des dates manquent, c'est probablement parce qu'il n'y a pas de changements dans les données par rapport à la dernière exécution de l'inventaire. C'est-à-dire que Pandora FMS ne stocke les données d'inventaire que lorsque celles-ci changent par rapport à la dernière exécution.

1.4.2 Exporter les données d'inventaire vers CSV

De Monitoring > Inventory il est possible d'exporter les données d'inventaire, résultant d'un filtre, vers un fichier CSV.

Sélectionnez le filtre et, une fois les données disponibles, cliquez sur “Export CSV”.

In40.png


Un fichier est créé avec les données d'inventaire séparées par des points-virgules.

1.4.3 Écarts entre les versions d'inventaire

Mode blocage

A partir de la version 5.1 de Pandora, vous pouvez montrer visuellement les différences entre deux configurations, en les visualisant en deux colonnes pour voir les différences. Le mode bloc spécifie que le résultat d'un module d'inventaire est un seul élément, au lieu d'interpréter chaque ligne comme différents éléments du même type, comme cela a été fait dans les modules d'inventaire vus précédemment.

Le mode Blocage est activé lors de la définition d'un module d'inventaire local ou distant :

Block mode setup.png


Lorsque nous avons un module configuré en mode bloc, il nous permet de voir la vue en coupe (pour observer visuellement les changements).

Diff inventory.png


La vue en deux colonnes montre les différences entre une version d'inventaire et une autre, et vous pouvez même sélectionner la version par date.

Pandora FMS - the Flexible Monitoring System - 2014-07-01 19.09.10.png


N'oubliez pas que chaque fois qu'un changement est détecté dans un module d'inventaire, un événement est généré.

Events inv.png


Revenir à l’Index de Documentation Pandora FMS